Actualités

Photo

La Semaine des sciences forestières lauréate au Gala de la relève en or

21 mars 2019

Les étudiants de la Semaine des sciences forestières ont remporté le prix Événementiel lors du 23e Gala de la relève en or organisé par Coop Zone qui avait lieu le 20 mars. Sous la présidence d’honneur de monsieur André Darveau, vice-recteur à l’administration pour l’Université Laval. Au total, une centaine d’invités à titre de partenaires, d’étudiants et membres des communautés universitaire et collégiale se sont réunis pour souligner le travail d’étudiants impliqués. Le président d’honneur de la soirée, , monsieur André Darveau, vice-recteur à l’administration de l’Université Laval,  a poursuivi en s’adressant aux invités. Son allocution était empreinte de reconnaissance et d’encouragement envers ses étudiants ambassadeurs de l’engagement étudiants au sein de la communauté. Au total 5 600$ ont été remis lors de cette soirée. Parmi les 18 groupes étudiants finalistes de l’Université Laval, 6 ont été nommés lauréats en remportant une bourse de 800$.

La Semaine des sciences forestières (SSF) est à la fois, comme son nom l’indique, une semaine où le domaine forestier est mis à l’avant-plan mais également le nom de l’organisation qui s’occupe de mettre en oeuvre cette semaine toute spéciale. Depuis ses débuts, l’événement est entièrement organisé bénévolement par les étudiants en foresterie de l’Université Laval, et jusqu’à tout récemment également par les étudiants en environnement. Cette initiative étudiante se veut autant un média de vulgarisation et d’information pour le grand public afin de faire connaître certaines facettes méconnues de la foresterie québécoise que l’occasion de fraterniser entre étudiants de tous niveaux, professionnels et gens du grand public.

Photo

Porc-épic d'Amérique: La grande traversée

12 mars 2019

Certains dispositifs installés aux abords des routes pour empêcher les mammifères de finir leurs jours sous les roues d’un véhicule ont parfois des répercussions fâcheuses. Ainsi, le risque de mortalité des mammifères serait plus élevé dans les sections situées aux extrémités de ces dispositifs que dans les sections non clôturées de la route 175, révèle une étude qui vient de paraître dans le Journal of Environmental Management.

Judith Plante et Jochen A. G. Jaeger, de l’Université Concordia, et André Desrochers, du Département des sciences du bois et de la forêt de l’Université Laval et du Centre d’étude de la forêt, arrivent à ce constat après avoir analysé le risque de mortalité des mammifères de petite taille et de taille intermédiaire dans les zones clôturées ou non clôturées de la route qui traverse la réserve faunique des Laurentides.

Lisez l'article complet de Jean-Hamann >>


Extrait du texte de l'article de Jean Hamann paru dans lefil.
Photo de Sandy Brown Jensen.

Photo

Trois étudiants de la FFGG au tableau d'honneur!

12 mars 2019

Félicitations à Héloïse Barbel, Damien Mathis et Frédérick Lafrance qui ont reçu la distinction au Tableau d’honneur de la Faculté des études supérieures et postdoctorales en raison de l’excellence de leurs résultats scolaires dans le cadre de leur programme aux cycles supérieurs. Ils ont obtenu à l'unanimité des membres du jury des notes excellentes pour leur mémoire ou leur thèse.

Photo

Des étudiants en génie du bois remportent les honneurs au 10e défi Cecobois

25 janvier 2019

Pour la 10e édition du Défi Cecobois, 50 étudiants des 1er, 2e et 3e cycles en génie civil, en génie du bois et en architecture de partout au Québec se sont donné rendez-vous à l’Université Laval pour relever un défi de taille : concevoir et construire une structure à l’échelle 1:25 d’une station vitrine du Réseau Express Métropolitain (REM), et ce, en utilisant uniquement le matériau bois. Les étudiants, répartis en dix équipes multidisciplinaires, disposaient de deux jours pour relever le défi. Des étudiants en génie du bois faisaient partie des équipes gagnantes!

  • Jean-Sébastien Lavoie, génie du bois, Université Laval - 1er prix dans l'équipe Orange
  • Xavier Gallant, génie du bois, Université Laval - 2e prix dans l'équipe Ciel
  • Benjamin Lirette, génie du bois, Université Laval - 2e prix dans l'équipe Ciel
  • Pierre-Olivier Gélinas, génie du bois, Université Laval - 3e prix dans l'équipe Bleu
  • Félix Boisvert, génie du bois, Université Laval - Mention dans l'équipe Mauve

Découvrez les différents projets et obtenez tous les détails des résultats du Défi Cecobois

Photo

Des drones pour étudier les oiseaux

24 janvier 2019

Les drones pourraient donner un coup de pouce aux chercheurs qui étudient des espèces fauniques vivant dans des habitats difficiles d’accès ou dangereux, mais il faudra attendre encore avant de leur confier certaines missions qui requièrent une grande précision. Voilà le constat qui se dégage d’une étude publiée dans la revue Drones par une équipe dirigée par André Desrochers, du Département des sciences du bois et de la forêt et du Centre d’étude de la forêt. Les chercheurs arrivent à cette conclusion après avoir testé la précision de relevés télémétriques effectués à partir d’un drone.

Le professeur Desrochers a eu l’idée de faire appel à des drones pour faciliter ses travaux de recherches sur la grive de Bicknell. Cet oiseau, qui a le statut d’espèce vulnérable au Québec, fréquente de jeunes forêts très denses où il est difficile de circuler à pied ou encore de vieilles forêts situées au sommet de montagnes ou sur des crêtes battues par les vents. «Trouver les nids de cet oiseau est un exercice pénible qui peut même être dangereux», résume le chercheur.

Lire la suite de l'article Des drones pour étudier les oiseaux, Le Fil, Jean Hamann

Photo: Peter Paton

Photo

Lancement de la nouvelle plateforme partagée GéoIndex

21 janvier 2019

«GéoIndex, la nouvelle plateforme partagée de données géospatiales des bibliothèques universitaires québécoises, voit le jour. Le lancement s’est fait le jeudi 17 janvier au quatrième étage de la Bibliothèque de l’Université Laval, près des locaux du Centre GéoStat. C’est à cet endroit qu’a commencé le développement de la plateforme en mars 2017, à partir d’une première version lancée en 2012. La période d’implantation se poursuivra jusqu’au mois d’avril.»

Lisez l'article complet paru dans lefil >>

Tiré de l'article de Yvon Larose, lefil, 17 janvier 2019
Photo: GéoIndex

Photo

Nouveau microprogramme de 2e cycle en agroforesterie

09 janvier 2019

La Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique de l’Université Laval est heureuse d’offrir à partir de l’automne 2019 un microprogramme de 2e cycle en agroforesterie qui comprend 4 cours de 3 crédits.  Ce microprogramme vous permettra d'acquérir des connaissances sur les aspects écologiques, socio-économiques, culturels et politiques de l'agroforesterie. Il s'adresse aux étudiants ou professionnels désirant acquérir des connaissances ou se spécialiser en agroforesterie. Cette formation apportera assurément une valeur ajoutée à votre parcours universitaire et professionnel!

Au terme de son programme, l'étudiant aura :

  • acquis et compris les principes de l'agroforesterie dans une perspective de développement durable;
  • représenté et analysé les dimensions biophysiques, technologiques, environnementales, politiques, économiques et sociales de l'agroforesterie en régions tropicale, subtropicale et tempérée;
  • examiné de façon critique, les pratiques d'utilisation des terres en regard des connaissances acquises sur l'agroforesterie, de façon à proposer des solutions agroforestières adaptées et durables, basées sur l'analyse systémique.

Vous pouvez dès maintenant déposer une demande d’admission et ce, jusqu’au 15 août.

Apprenez-en plus sur le microprogramme de 2e cycle en agroforesterie.

Pour information :

info@ffgg.ulaval.ca
418-656-7776