Actualités

Photo

Deux diplômés au doctorat en sciences du bois mis en valeur à la cérémonie des grades

18 juin 2018

Les parcours de Naamwin-So-Bâwfu Romaric Meda et Thibaud Geoffroy, diplômés au doctorat en sciences du bois, ont été mis en valeur dans le cadre d'un article paru dans le journal Le Fil de la communauté universitaire.  Voici l'extrait: "Le lendemain 10 juin, c’était au tour de deux finissants du doctorat en sciences du bois de recevoir leur précieux diplôme. Le premier, Naamwin-So-Bâwfu Romaric Meda, est originaire du Burkina Faso, alors que le second, Thibaud Geoffroy, vient de la France. Tous deux ont travaillé à la valorisation de produits de l’érable à sucre et de l’érable rouge autres que le sirop. Le premier a fait une thèse sur les propriétés du bourgeon qui peuvent avoir un intérêt, entre autres, pour la santé humaine et la production pharmaceutique; le deuxième a fait de même avec l’écorce. Comme eux, ce sont 10,7% des diplômés en 2017-2018 qui sont des étudiants étrangers ou des résidents permanents. Pour eux, la cérémonie se révèle parfois d’autant plus émouvante qu’elle constitue une scène d’adieu au Québec. «J’avais vraiment envie de vivre une cérémonie de collation des grades dans le style nord-américain, comme on en voit à la télévision, remarque Romaric Meda. Je suis ouvert à toutes les possibilités, mais j’envisage présentement un retour en Afrique. Le Québec va me manquer, mais je me considère comme un citoyen du monde.» De son côté, Thibaud Geoffroy était content de partager ce moment avec deux de ses collègues – dont Romaric Meda – sans lesquels, selon ses dires, il n’en serait pas là. «La cérémonie a été pour nous un moyen de célébrer l’aboutissement d’un peu plus de trois ans de dur labeur», déclare-t-il. Les deux nouveaux docteurs étaient particulièrement touchés que leurs familles respectives se soient déplacées d’Afrique et d’Europe pour vivre ce moment avec eux."

Notons que ces deux étudiants se trouvent également sur le tableau d'honneur de la Faculté des études supérieures pour l'excellence de leurs résultats scolaires tout comme leur collègue Jean-Romain Roussel diplômés du doctorat en sciences forestières.

Lisez l'article complet Tourbillon d'émotions paru dans Le Fil

 

Photo

FPInnovations, l’Université Laval et le CFL concluent des ententes afin de maximiser le potentiel d’innovation du secteur forestier

11 juin 2018

FPInnovations, le Centre de foresterie des Laurentides (CFL) de Ressources naturelles Canada, l’Université Laval et sa Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique sont heureux d’annoncer la signature d’ententes collaboratives visant à développer le plein potentiel d’innovation du secteur du bois et de la forêt. Cette nouvelle synergie opérationnelle est fondée notamment sur la complémentarité des forces de recherche et le partage des infrastructures et des laboratoires, et ce, afin de maximiser les retombées des investissements en recherche au bénéfice de la compétitivité du secteur forestier. Ce secteur devient par conséquent l’un des premiers secteurs à aligner ses efforts en matière d’innovation afin de relever les défis auxquels il fait face. 

L’annonce a été faite ce matin en présence de Stéphane Renou, président et chef de la direction de FPInnovations, de Sophie D’Amours, rectrice de l’Université Laval, de Denis Lebel, présidentdirecteur général du Conseil de l’industrie forestière du Québec, de Line Drouin, sous-ministre au ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs, de Beth MacNeil, sous-ministre adjointe au Service canadien des forêts de Ressources naturelles Canada, de Jacinthe Leclerc, directrice générale du Centre de foresterie des Laurentides et de nombreux partenaires industriels. Elle fait suite à la relocalisation, au printemps dernier, des activités de FPInnovations et à la mise en commun d’efforts de recherche ciblés. [...] 

Entente avec l’Université Laval 

Pour leur part, FPInnovations et l’Université Laval mettront leur expertise en commun notamment dans les domaines du bâtiment, de la transformation du bois, des opérations forestières, de la foresterie autochtone, de la fabrication intelligente et des changements climatiques. Cette collaboration prend la forme d’une entente cadre totalisant 2,5 millions de dollars répartis sur une période de 10 ans en plus de l’optimisation du parc d’équipement qui, par la mise en commun des actifs de chaque partenaire, permet aux chercheurs de bénéficier d’un environnement de recherche de pointe. 

« En plus de partager avec FPInnovations le plus grand laboratoire en génie du bois dans l’est du Canada et des équipements de pointe, notre partenariat durable nous permettra d’avoir une vision commune et intégrée des projets de recherche qui seront développés en sciences du bois et de la forêt. Il contribuera aussi à faire avancer la science dans des domaines novateurs tels que la foresterie et les usines intelligentes. Grâce au nouveau fond, la Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique pourra appuyer un plus grand nombre de projets étudiants, telle la participation à des activités de diffusion scientifique, des projets de recherche avec FPInnovations et la réalisation de stages, recruter de nouvelles têtes chercheuses de calibre mondial et attirer les meilleurs talents étudiants de partout dans le monde » mentionne Sophie D’Amours, rectrice de l'Université Laval.

De gauche à droite, Denis Lebel (président-directeur général du Conseil de l’industrie forestière au Québec), Beth MacNeil (sous-ministre adjointe, Ressources Naturelles Canada), Sophie D’Amours ( rectrice, Université Laval), Stéphane Renou (président et chef de la direction, FPInnovations), Jacynthe Leclerc (directrice générale, Centre de foresterie des Laurentides, Service canadien des forêts, Ressources naturelles Canada), Line Drouin (sous-ministre du ministère de la Faune, des Forêts et des Parcs).

 

Consultez le communiqué complet sur le mise en œuvre d’un nouveau modèle de synergie  pour le secteur du bois et de la forêt

Pour lire l'acticle dans lefil >>

 

 

 

 

Photo

Félicitations aux diplômés de la Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique

11 juin 2018

C'est le 10 juin 2018 que les diplômés de la Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique ont participé à la cérémonie de la Collation des grades pendant laquelle l’Université Laval remet les diplômes officiels. Cette cérémonie souligne aussi tous les efforts investis par les étudiants tout au long de leur parcours universitaires. La direction de la Faculté et les directions des départements tiennent à féliciter les diplômés pour leur accomplissement et leur souhaitent la meilleure des chances dans leurs projets futurs. C'est 237 finissants de la Faculté qui ont reçu leur diplôme en 2017-2018 dans les domaines de l'environnement, de la foresterie, de la géomatique, de la géographie et de l'agroforesterie. De ceux-ci, 166 proviennent du baccalauréat, 48 de la maîtrise et 23 du doctorat. 

La rectrice, Mme Sophie D'Amours a mentionné : « tous les membres de la direction se joignent à moi pour souhaiter à toutes les finissantes et à tous les finissants une vie enrichissante et remplie d’expériences stimulantes à la hauteur de leurs talents et de leurs ambitions. Le diplôme de l’Université Laval les mènera loin, là où leurs idées se concrétiseront, là où leurs rêves se réaliseront ».

Félicitations encore une fois aux :

  • 98 diplômés du Département des sciences du bois et de la forêt
  • 62 diplômés du Département de géographie
  • 77 diplômés du Département des sciences géomatiques

        

Photo

Deux étudiants de la Faculté participeront à un périple de 1 500 km en canot pendant 3 mois!

11 juin 2018

Guillaume Moreau, étudiant au doctorat en sciences forestières et Nicolas Roulx, étudiant à la maîtrise en sciences géographiques, à la Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique participent à l'expédition d'une vie dans le Grand Nord québécois. Ils parcourront 1 500 km en canot en trois mois. Ils seront 6 amis à vivre cette expérience unique et périlleuse partant de Schefferville sur la Côte-Nord jusqu'au village inuit de Nain, dans le nord-est du pays. 

"Leur expédition s’accompagne aussi d’un projet de recherche scientifique, alors que la troupe collectera des rondins pour mieux comprendre les effets des changements climatiques sur la croissance des arbres en région nordique. C’est Guillaume Moreau, doctorant en sciences forestières, qui sera responsable de la collecte et de l’analyse. « [Notre but], c’est aussi de faire comprendre aux gens l’importance de prendre soin de ces régions-là, qui sont extrêmement vulnérables aux changements climatiques. Même si c’est loin de nous, il y a des populations qui en subissent les conséquences », indique Nicolas Roulx. Le projet scientifique se fait en collaboration avec l’Université Laval." tiré de l'article de La Presse

Pour en savoir plus sur leur expédition :

Visitez le site Internet de l'Expédition AKOR  

Lisez l'article  Six amis, trois mois et 1500 kilomètres en canot paru dans La Presse

Et L'aventure d'une vie dans le Grand Nord québécois paru dans Le Soleil