Actualités

Photo

Deux étudiants de la Faculté se méritent une bourse de leadership et développement durable

28 novembre 2018

À l’occasion de la 9e cérémonie du Programme de bourses de leadership et développement durable qui s’est tenue hier soir, la rectrice de l’Université Laval, Sophie D’Amours, a remis 700 000 $ en bourses aux 65 lauréates et lauréats. Novateur et unique au Québec, le Programme de bourses de leadership et développement durable s’inscrit dans la volonté de l'Université Laval d’encourager les initiatives qui contribuent au mieux-être et au développement durable de la société d’ici et d’ailleurs. Il vise à reconnaître le talent, le dépassement de soi et l’implication personnelle de personnes étudiantes qui continueront à exercer leur leadership durant toute la durée de leur parcours universitaire. Il soutient financièrement celles qui se sont démarquées par leur esprit d’initiative et leurs réalisations artistiques, entrepreneuriales, environnementales, scientifiques, sociales, humanitaires ou sportives. La valeur des bourses décernées varie en fonction du cycle d’études et de la durée du programme : 6 000 $ répartis sur trois ans au baccalauréat, 10 000 $ sur deux ans à la maîtrise et 30 000 $ sur trois ans au doctorat.

Deux étudiants de la Faculté se sont mérités cette bourse. Voici leur profil:

Aimée Diop, étudiante à la maîtrise en biogéosciences de l'environnement

Chercheuse environnementaliste engagée, Aimée Diop s’est opposée à la construction d’une infrastructure de grande envergure au sein du Technopôle, un écosystème naturel et la plus grande zone humide de Dakar. Le rapport scientifique très étoffé qu’elle a déposé a contribué à convaincre les autorités sénégalaises à délocaliser le projet vers un autre site. Faire bénéficier la population du Sénégal, son pays d’origine, de ses vastes connaissances en matière de gestion des ressources naturelles et de protection de l’environnement est l’une des principales motivations d’Aimée. Si son travail repose sur des hypothèses scientifiques qu’elle aura pris soin de confirmer avec rigueur et finesse, ses actions sont aussi animées par des valeurs humanistes et un profond désir d’apporter des solutions durables aux enjeux environnementaux.
 
 

Noah Rouyère, étudiant au baccalauréat en environnements naturels et aménagés

Noah Rouyère est de ceux qui ont très tôt relevé leurs manches pour soutenir la cause de l’environnement. Pour le Collectif Lèche-Babines, il a récolté entre autres des denrées périssables et s’est occupé de les distribuer afin d’éviter le gaspillage alimentaire. À l’occasion d’un stage sur la biodiversité tropicale au Honduras, offert par le Cégep du Vieux Montréal, Noah a organisé une soirée de financement et en a coordonné les préparatifs. Vice président en développement durable à l’Association étudiante de foresterie et d’environnement de l’Université Laval, son leadership s’y exerce à travers des actions écoresponsables concrètes, comme l’organisation d’ateliers sur le vermicompostage. Ses collaborateurs reconnaissent en lui un leader charismatique, enthousiaste et ouvert aux autres.
 
 
 
Photo

Les défis et opportunité de la filière biomasse

23 novembre 2018

«Plus de 150 personnes se sont rassemblées pour assister à la 2e conférence sur le chauffage à la biomasse forestière résiduelle, présentée à Québec le 8 novembre. D'entrée de jeu, Amélie Saint-Laurent Samuel, porte-parole de Vision Biomasse Québec (VBQ), a souligné l'importance de ce regroupement qui compte une trentaine de membres pour développer une filière exemplaire et performante et pour élever les standards en termes de chaufferies. (...) La filière devra toutefois répondre à de nombreux défis, dont celui de mettre plus d'emphase sur la qualité de la biomasse, estime Evelyne Thiffault, professeure adjointe et membre du Centre de recherche sur les matériaux renouvelables, Département des sciences du bois et de la forêt, Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique, Université Laval. « Il n'y a pas de raison de ne pas contrôler la qualité de la biomasse parce que l'information existe », a-t-elle dit en faisant référence à un rapport écrit avec plusieurs experts internationaux sur le prétraitement de la biomasse. Et avec les faibles coûts de l'énergie au Québec, « on n'a pas vraiment le droit à l'erreur » quand vient le temps de faire une conversion énergétique, ajoute-t-elle»

Extrait du texte de Guillaume Roy, Journaliste pour Le Maître papetier
Lisez l'article intrégral>>

 

Photo

Colloque «Le paysage et l'exploitation des ressources naturelles au Québec»

22 novembre 2018

Le colloque «Le paysage et l'exploitation des ressources naturelles au Québec ; enjeux et perspectives»  se tiendra à l'Université Laval le jeudi 2 mai 2019.

Le comité organisateur sollicite des propositions de communications explorant entre autres les aspects suivants :

  • Comment est mobilisée la problématique paysagère dans les projets d’exploitation des ressources naturelles (projets miniers, interventions forestières, projets de développement éolien, projets hydroélectriques ou autres) ?
  • Quels sont les approches et les outils actuellement utilisés pour la prise en compte du paysage dans l’élaboration ou la réalisation de projets d’exploitation de ressources naturelles ?
  • Quelle place le droit, en tant que domaine ayant pour objet de régir les relations sociales, accorde-t-il au paysage et, notamment, à la qualité visuelle des projets miniers ?
  • Quelle place le paysage tient-il dans l’acceptabilité sociale des projets d’exploitation des ressources minières, forestières, halieutiques ou autres ?
  • Qu’est-ce qu’une meilleure connaissance des perceptions sociales des paysages façonnés par l’exploitation des ressources naturelles peut nous apporter en termes d’élaboration de projets d’exploitation des ressources naturelles ?
  • Quelles seront les approches à privilégier dans le futur en matière de paysage dans l’exploitation des ressources naturelles ?

Les propositions de communications (300 mots, incluant une courte notice biographique) doivent être transmises à Étienne Berthold (etienne.berthold@ggr.ulaval.ca), professeur au département de géographie de l’Université Laval au plus tard le vendredi 14 décembre 2018 à 17h.

Pour plus de détails sur l'événement, veuillez consulter le pdf de l'appel à communications.

Photo

Harmonisation et partage du territoire, pour une forêt accessible à tous

21 novembre 2018

«Les forêts représentent presque la moitié de la superficie totale du Québec. Toutefois, cette ressource majeure de l’économie est mal connue. Quel est l’état des lieux aujourd’hui? Comment fait-on l’exploitation raisonnable et contrôlée, l’aménagement, le reboisement, la protection de la forêt? Comment fait-on le point sur la question actuelle de la main-d’œuvre, sans oublier les efforts investis dans la recherche et l’innovation? Dans cette série, le Groupe Capitales Médias aborde ces questions.»

Lisez l'article de Johanne Fournier paru dans le Devoir >>

Photo

Louis Bélanger obtient le Prix carrière en enseignement

13 novembre 2018

Le prix Carrière en enseignement reconnaît l’engagement et la constance d’une ou d’un membre du corps professoral qui a, depuis plus de vingt ans, fait preuve de constance et d’excellence dans son enseignement. Il honore également la qualité, la pertinence, la diversité et le caractère novateur de l’enseignement. Avec passion et rigueur, Louis Bélanger accompagne les étudiantes et les étudiants dans leurs apprentissages dans plusieurs cours et particulièrement à la fin de leur parcours de formation. Habilement élaborées par monsieur Bélanger, les activités pédagogiques liées à ces cours intégrateurs visent le développement de compétences professionnelles. Ainsi, il les expose à des expériences d’apprentissage pratique riches de sens notamment à travers des études de cas et des exercices de résolution de problèmes dans lesquels les apprenantes et les apprenants sont amenés à interagir avec des collaboratrices et des collaborateurs des milieux professionnels. Soucieux de la qualité des apprentissages, Louis Bélanger est reconnu pour ses habiletés à susciter la réflexion chez les étudiantes et les étudiants et à développer leur esprit critique tout en respectant la diversité de leurs points de vue. Bien conscient de la valeur de l’évaluation formative dans l’apprentissage, il s’assure de les accompagner en leur fournissant une rétroaction constructive et fréquente sur leurs travaux afin de les guider vers la réussite.  

Visionnaire, monsieur Bélanger est un leader dans l’aménagement durable des forêts et est l’un des précurseurs de la notion d’aménagement écosystémique des forêts. Cette qualité l’a mené à être le maitre d’œuvre de l’élaboration du premier programme de baccalauréat intégré en environnements naturels et aménagés au Québec.

L’ensemble des réalisations de monsieur Bélanger démontre que l’apprentissage des étudiantes et des étudiants est au cœur de ses préoccupations. Son dévouement, son esprit d’innovation et sa passion font de lui un professeur inspirant et dont la carrière est des plus remarquables.

Découvrez le profil complet de Louis Bélanger et du Prix carrière en enseignement

 

Photo

La forêt Montmorency: un modèle d’aménagement durable

12 novembre 2018

«Plus vaste forêt d’enseignement et de recherche au monde, la forêt Montmorency, située à 45 km au nord de Québec, est considérée comme un modèle d’aménagement durable. En plus d’être un milieu d’enseignement et de recherche depuis 1964, elle est ouverte au public.»

Lisez l'article de Johanne Fournier paru dans journal Le Soleil >>

Photo

Journée SIG Université Laval 2018

09 novembre 2018

Le 19 novembre 2018, dès 12h30 aux Pavillons Alphonse-Desjardins et Maurice-Pollack! Encore cette année, la journée SIG Université Laval vous propose un programme chargé en découvertes!

  • Conférence d'ouverture par M. Christophe Charpentier d'Amazon
  • Conférences sur des sujets variés : intelligence artificielle, réalité augmentée, données massives, logistique urbaine, hydrographie et aléas climatiques
  • Concours cartographique Dessine-moi ton quartier, une centaine d'oeuvres réalisées par des élèves du Collège Stanislas de Québec
  • Concours de vulgarisation scientifique Mon projet en 360°. Quelques places encore disponibles! Étudiants gradués, mettez-vous au défi!
  • Stations d'expérimentation de technologies géospatiales

Entrée libre. Cette activité est ouverte à tous!

Pour plus d'informations : Journée SIG Université Laval 2018.

Photo

Valoriser la biomasse forestière

02 novembre 2018

Le gaz naturel renouvelable fait son entrée à l’Université Laval. Le 19 octobre, l’établissement a annoncé un partenariat avec Énergir visant à promouvoir cette solution énergétique. Pour les deux prochaines années, l’Université s’engage à remplacer 8% de sa consommation annuelle de gaz naturel, soit un million de mètres cubes, par du gaz naturel renouvelable. Ce sont donc des déchets organiques, comme les résidus alimentaires, agricoles ou industriels, qui, une fois transformés, alimenteront une partie des infrastructures sur le campus.

Extrait de l'article de Matthieu Dessureault paru dans lefil
Pour lire l'article >>

Photo de Mathile Routhier