Photo

Les défis et opportunité de la filière biomasse

23 novembre 2018

«Plus de 150 personnes se sont rassemblées pour assister à la 2e conférence sur le chauffage à la biomasse forestière résiduelle, présentée à Québec le 8 novembre. D'entrée de jeu, Amélie Saint-Laurent Samuel, porte-parole de Vision Biomasse Québec (VBQ), a souligné l'importance de ce regroupement qui compte une trentaine de membres pour développer une filière exemplaire et performante et pour élever les standards en termes de chaufferies. (...) La filière devra toutefois répondre à de nombreux défis, dont celui de mettre plus d'emphase sur la qualité de la biomasse, estime Evelyne Thiffault, professeure adjointe et membre du Centre de recherche sur les matériaux renouvelables, Département des sciences du bois et de la forêt, Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique, Université Laval. « Il n'y a pas de raison de ne pas contrôler la qualité de la biomasse parce que l'information existe », a-t-elle dit en faisant référence à un rapport écrit avec plusieurs experts internationaux sur le prétraitement de la biomasse. Et avec les faibles coûts de l'énergie au Québec, « on n'a pas vraiment le droit à l'erreur » quand vient le temps de faire une conversion énergétique, ajoute-t-elle»

Extrait du texte de Guillaume Roy, Journaliste pour Le Maître papetier
Lisez l'article intrégral>>

 

Photo
Retourner à la liste d'actualités