Photo

Nos forêts pour lutter contre les changements climatiques

25 mai 2021

Avec l’annonce du GIEC concernant le rôle important des forêts et de leur aménagement dans la lutte aux changements climatiques, il est naturel de vouloir en apprendre davantage sur la question. Deux spécialistes ont donc été rencontrés par l’Association forestière de Lanaudière (AFL) pour en discuter: Évelyne Thiffault, professeure et chercheuse sur le carbone forestier et la lutte aux changements climatiques, ainsi que Luc Bouthillier, professeur en politique et économie forestière depuis 1979.

Des constats stimulants

Mme Thiffault a fait ressortir deux constats importants qui définissent les objectifs principaux de la lutte aux changements climatiques :

  1. Retirer du carbone de l’atmosphère et le stocker
  2. Réduire nos émissions de carbone vers l’atmosphère.

« Les travaux, à l’échelle internationale, identifient le sec - teur forestier comme un des secteurs qui est capable de faire ces deux choses-là en même temps et il n’y a pas beaucoup d’autres secteurs d’activité qui sont capables de jouer sur les deux aspects », nous explique Mme Thiffault. La forêt retire le CO2 de l’atmosphère par la photosynthèse. De plus, elle réduit nos émissions, car le bois est une ressource écologique qui permet la substitution de matériaux issus des ressources fossiles qui émettent du CO2.

Les forêts sont importantes pour retirer du CO2 de l’atmosphère, car elles sont d’immenses puits de carbone. Ainsi, elles peuvent capter le carbone atmosphérique grâce à la photosynthèse et le stocker dans leur tronc ou dans le sol. Les forêts en croissance, qui ont une forte consommation de CO2, sont particulièrement importantes pour diminuer la concentration de carbone atmosphérique. Cela dit, même les forêts matures et surannées peuvent rester des puits importants et permettre de maintenir des stocks de carbone sur le territoire.

Lisez l'entrevue complète avec Evelyne Thiffault et Luc Boutillier dans le cahier spécial de l'Association forestière de Lanaudière (p.4)

Auteure – Carolane Poirier, biologiste et chargée de projet en animation, Association forestière de Lanaudière

Photo
Retourner à la liste d'actualités