Photo

Des stages en génie du bois et en génie forestier pour favoriser le développement des compétences.

25 mai 2021

Tous les baccalauréats menant à la profession d’ingénieur forestier et d’ingénieur du bois comportent des stages coopératifs obligatoires ou des stages en milieu de travail. En effet, le baccalauréat en opérations forestières et le baccalauréat en génie du bois sont deux programmes de type coopératif qui permettent de réaliser trois stages obligatoires en alternance avec les sessions d’études et un quatrième optionnel. Deux stages se déroulent l’été et un autre pendant l’hiver. C’est une occasion de cumuler de l’expérience pertinente tout en établissant un réseau professionnel avant la fin du baccalauréat. Des stages en milieu de travail crédités sont aussi offerts au baccalauréat en aménagement et environnement forestiers. Ces stages rémunérés sont optionnels et permettent d’acquérir de l’expérience pratique pendant l’été. Les stages réalisés pendant le baccalauréat peuvent être admissibles aux 32 semaines de stages nécessaires pour accéder à l’Ordre des ingénieurs forestiers du Québec. Ils doivent être réalisés sous la supervision d’un ingénieur forestier. Les stages c’est aussi une occasion d’aller chercher un revenu pendant les études. Nos étudiants peuvent recevoir de 6000$ à 12 000$ par stage. C’est aussi une façon d’avoir d’excellentes expériences de travail sur son CV et d’obtenir facilement un emploi à la fin de ses études. Découvrez l’expérience de deux étudiants à propos de leurs programmes d’études et de leurs stages et ce que cela leur a apporté dans le développement de leurs compétences!

  • Camille Roy, finissante au baccalauréat coopératif en génie du bois
  • Simon Schmiedel, ing. f., diplômé du baccalauréat coopératif en opérations forestières

Découvrez l'article complet et le témoignage des deux étudiants dans le cahier spécial de l'Association forestière de la Vallée du Saint-Mauricie (p.17)

Photo
Retourner à la liste d'actualités