Photo

Le Département reconnu par la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction

24 janvier 2022

Le Département des sciences du bois et de la forêt de l’Université Laval et le Centre canadien sur le fibre de bois (CCFB) du Service canadien des forêts (SCF) viennent d’être enregistrés comme institutions scientifiques auprès de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES): Canada – Register of scientific Institutions | CITES. Cette reconnaissance (dérogation) facilitera l’échange d’échantillons d’espèces listées par la CITES avec d’autres institutions scientifiques à des fins de recherches. Le professeur Alain Cloutier, professeur au Département des sciences du bois et de la forêt et chercheur régulier du Centre de recherche sur les matériaux renouvelables (CRMR) et Dr. Isabelle Duchesne, chercheuse scientifique au CCFB, collaborent au projet de recherche "Identification Bois" du SCF. Ce projet a pour but de développer de nouvelles méthodes d’identification du bois pour mieux lutter contre le commerce illégal des produits forestiers et protéger nos marchés. Dans le cadre de cette recherche, Mme Dikshya Lamichhane, a complété son mémoire de maîtrise en génie du bois et des matériaux biosourcés sur l’identification de cinq espèces de la famille des Meliaceae (acajous) basée sur les caractéristiques anatomiques et chimiques du bois. Les Xylothèques du CCFB et du CRMR ont notamment été mises à contribution pour fournir des spécimens de référence pour ces espèces exotiques, dont certaines sont présentement protégées par la CITES. Rappelons que la CITES est un accord international entre États qui a pour but de veiller à ce que le commerce international des spécimens d’animaux et de plantes sauvages ne menace pas la survie des espèces.

Photo
Retourner à la liste d'actualités