Détail d'actualité | Département des sciences du bois et de la forêt
Photo

Initiative pour stimuler l’industrie de la construction modulaire en bois au Québec

21 juin 2018

Le 19 juin, l’Université Laval a annoncé le lancement d’une initiative qui a pour but de contribuer au développement de l’industrie de la construction modulaire en bois au Québec. Le projet bénéficiera d’un financement de près d’un million de dollars réparti sur trois ans provenant du Conseil de recherches en sciences naturelles et génie du Canada (CRSNG), du gouvernement du Québec par le biais du créneau d’excellence Accord Bois Chaudière-Appalaches (BOCA), de la Société d’habitation du Québec (SHQ) et des partenaires industriels Maison Laprise, Pro-Fab, Ultratec, Soprema, Produits forestiers Résolu et FPInnovations. L’annonce a eu lieu en présence du ministre délégué aux Petites et Moyennes Entreprises, à l’Allègement réglementaire et au Développement économique régional, Stéphane Billette.

Le projet sera sous la supervision du professeur Pierre Blanchet, titulaire de la Chaire industrielle de recherche CRSNG sur la construction écoresponsable en bois à la Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique de l’Université Laval. Le professeur Blanchet et son équipe mettront au point des outils et des solutions technologiques qui permettront aux acteurs du secteur de la construction modulaire en bois, également connue sous le nom de construction industrialisée ou préfabriquée, de développer le savoir-faire dans le créneau des bâtiments à plusieurs étages et d’ainsi favoriser l’accès au marché nord-américain.

« Notre projet vise à aider les partenaires à accroître leurs exportations en solutionnant certains défis d’ingénierie qui rendront possible la construction d’édifices de grande hauteur, et en trouvant des réponses à différentes questions liées aux marchés d’exportation et aux projets immobiliers d’envergure », a expliqué le professeur Blanchet. « La préfabrication et l’industrialisation de la construction sont une réponse à plusieurs enjeux sociaux, notamment la création de valeur ajoutée au secteur forestier canadien, la création d’emplois dans les régions du Québec, l’augmentation de la productivité du secteur de la construction et une réduction de l’empreinte environnementale du secteur du bâtiment », a poursuivi le chercheur.

« Le CRSNG est fier de soutenir ce projet innovant réunissant l'Université Laval et plusieurs partenaires représentant les secteurs clé des matériaux à la construction, en passant par la conception, a déclaré le vice-président aux partenariats de recherche du CRSNG, Marc Fortin. Les résultats anticipés de cet effort de recherche et d’intégration sont prometteurs pour l’industrie canadienne du bâtiment, qui a une occasion de se développer et de croître dans le secteur prometteur et en pleine expansion de la construction industrialisée du multi-logement en hauteur. »

Pour Jérôme Jobin, membre du conseil d’administration de BOCA, la recherche sur la construction industrialisée est essentielle pour permettre aux manufacturiers québécois de se positionner et de profiter des opportunités dans le secteur du multi-logement au Canada et aux États-Unis : « BOCA est fière de soutenir ce programme auquel participent trois de nos membres, Maisons Laprise, Groupe Pro-Fab et Structures Ultratec. La région de Chaudière-Appalaches regroupe de nombreuses entreprises innovantes dirigées par des entrepreneurs visionnaires, dynamiques et prêts à s’investir.  Bref, des gens par qui passe le changement. »

« En appuyant ce projet de recherche, la SHQ veut demeurer un partenaire actif de l'innovation dans l'industrie de l'habitation et de la construction en bois. Déjà très impliquée dans Vision 2030, un ambitieux projet qui vise à repositionner l'industrie des bâtiments préfabriqués en bois pour en faire un créneau industriel à forte valeur ajoutée, il était tout naturel que la SHQ s'associe à cette nouvelle initiative », a déclaré le vice-président aux programmes de la SHQ, François Therrien.

« En s’impliquant dans cette initiative, les industriels de la préfabrication en Chaudière-Appalaches et Pro-Fab souhaitent contribuer à la croissance du secteur en favorisant les exportations et en stabilisant la saisonnalité de la production, a ajouté au nom des partenaires industriels le président-directeur général de Pro-Fab, Martin Roy. Cette démarche avec le créneau BOCA est cohérente avec les priorités identifiées dans le forum Vision 2030 sur l’avenir de la préfabrication. » 

« L’accord annoncé aujourd’hui est un bel exemple du dynamisme et du leadership qui animent notre Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique », a ajouté le vice-recteur exécutif, aux études et aux affaires étudiantes de l’Université Laval, Robert Beauregard. Cette initiative apportera des réponses et des solutions à une industrie florissante et favorisera le développement économique, tout en faisant la promotion du matériau durable qu’est le bois. » 

Source : Samuel Auger
Relations médias
Université Laval
418 656-2131, poste 8077
samuel.auger@dc.ulaval.ca


Photo par  Peulle , CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=56829554

Photo
Retourner à la liste d'actualités