Photo

Zoom sur trois passionnées de la forêt

10 mai 2021

Faites la connaissance de Gabrielle, d’Annick et de Valérie qui, après leur diplôme professionnel, collégial et universitaire respectif en foresterie, ont débuté une carrière qui les passionne! Découvrez notamment Gabrielle Pichette, diplômée en génie du bois à l'Université Laval.

En terminant mon diplôme d’études collégiales en sciences naturelles, je ressentais le besoin de faire un travail qui serait tangible et concret. Je me suis renseignée au sujet du programme en génie du bois à l’Université Laval, car j’étais intriguée par ce matériau chaleureux et multidisciplinaire. C’est une visite au pavillon Gene-H.-Kruger qui m’a convaincue; un bâtiment en structure de bois d’ingénierie qui regroupe de nombreux laboratoires et équipements de transformation de la matière ligneuse. Cet environnement me paraissait offrir un très bel équilibre entre l’apprentissage pratique et théorique. 

Au cours de notre formation, nous avons la chance de toucher aux multiples applications des produits issus du bois: sciage, structure, produits de seconde transformation et chimie du bois. Les stages de ce baccalauréat coopératif nous permettent de mettre le doigt sur le domaine qui nous intéresse le plus.

Aujourd’hui, je travaille comme chargée de projets aux procédés de finition pour l’entreprise Boa-Franc, où l’on  fabrique des planchers de bois préverni. Chaque journée est différente et j’ai la chance de collaborer avec presque tous les départements dans le cadre de mes projets: c’est ce que je trouve le plus stimulant! J’ai débuté mon emploi en apprenant sur les procédés de finition, en suivant notamment des formations données par nos fournisseurs. J’ai pu mettre mes nouvelles notions en pratique, en utilisant mes compétences de résolution de problèmes, lorsque j’ai fait face à des enjeux de production. Je suis maintenant responsable de l’implantation des nouveaux équipements automatisés visant à assurer une meilleure qualité de nos produits. Je crois que ça démontre l’apprentissage sans fin que peut faire un ingénieur dans le cadre de sa profession. 

Lisez les deux autres témoignages dans l'article du journal Le Soleil

Photo
Retourner à la liste d'actualités