Photo

Première entente de collaboration en génomique forestière entre l’Université Laval et le Centre de foresterie des Laurentides du Service canadien des forêts

24 mai 2016

L’Université Laval et le Centre de foresterie des Laurentides du Service canadien des forêts de Ressources naturelles Canada ont  formalisé leur volonté de travailler ensemble en génomique forestière en signant une première entente de collaboration. Cette nouvelle a été annoncée lors du congrès annuel du Conseil de l’industrie forestière du Québec le 12 mai dernier à Québec. Cette alliance scientifique et technique contribuera à faire progresser la recherche en science forestière au Canada.

L’entente officialise les mécanismes qui faciliteront la réalisation d’une vision stratégique commune. Tout d’abord, il s’agit de former des ressources humaines de capacité et d’expertise de renommée mondiale pour faire progresser la science forestière au Canada. Également, l’entente vient faciliter la collaboration en recherche et l’innovation pour appuyer la compétitivité du secteur forestier.

Concrètement, cette première entente entre l’Université Laval et le SCF-CFL rendra plus efficace la mise en commun de l’expertise en  génomique forestière pour aider le secteur à lutter contre les ravageurs, à s’adapter aux changements climatiques, à augmenter la productivité forestière et la qualité du bois.

Les chercheurs de l’Université Laval et du SCF-CFL continueront à travailler au cours des prochaines années sur des projets prometteurs en génomique. On pense entre autres à une application de la génomique qui permettrait d’authentifier l’espèce exacte et la provenance géographique d’un arbre. Étant donné l’importance qu’accordent désormais les acheteurs de produits forestiers à l’origine de ces produits,  ici et ailleurs, l’enjeu est de taille pour l’industrie forestière canadienne. 

La génomique, qui vise à étudier et à comprendre l’information génétique d’un individu (humain, arbre, microorganisme, etc.), est de plus en plus au cœur de nos vies.


Extrait tiré du journal Le monde forestier. Texte de Nathalie Chaperon, Ressources naturelles Canada.
Vous pouvez lire le texte complet dans l'édition du mois de mai 2016.

Photo
Retourner à la liste d'actualités