Événements

Colloque : Au-delà de la biométhanisation et du compostage : Stratégies et techniques innovatrices

05 février 2018 8 h 30-17 h 15

Lieu : Grand Salon, Pavillon Alphonse-Desjardins, Université Laval : 2325 Rue de l’Université

Le comité régional de la Capitale-Nationale/Chaudière-Appalaches de Réseau Environnement présente son Colloque régional annuel, Au-delà de la biométhanisation et du compostage : Stratégies et techniques innovatrices, qui est ouvert à tous. Douze conférences portant sur les extrants du compostage et de la biométhanisation au Québec ponctueront l’horaire de la journée.

Programme du Colloque :

  • – 7 h 30 : Accueil et inscriptions
  • – 8 h 30 : Mot de bienvenue
  • – 8 h 45 : Règlementation sur les digestats et sous-produits. Nicolas Juneau, ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MDDELCC)
  • – 9 h 15 : L’utilisation des matières organiques en agriculture. Paul Doyon, direction régionale Chaudières-Appalaches de l’Union des producteurs agricoles
  • – 9 h 45 : Commercialisation du compost. Daniel Deschênes, Englobe
  • – 10 h 15 : Pause santé et visite des exposants
  • – 10 h 45 : Biométhanisation des résidus organiques de source résidentielle et de source commerciale (entreprises agroalimentaires). Pierre Mathieu, Ville de Saint-Hyacinthe
  • – 11 h 15 : Une approche innovante en matière de gestion des résidus organiques. À confirmer
  • – 11 h 45 : Compostage des matières organiques et traitement des boues de fosses septiques à la MRC de Rocher-Percé. Nathalie Drapeau, Régie intermunicipale de gestion des matières résiduelles de la Gaspésie
  • – 12 h 15 : Dîner-Conférence avec Mme Sonia Gagné, présidente-directrice générale par interim de RECYC-QUÉBEC
  • – 13 h 45 : Innovation et nouvelles technologies : vers le remplacement des engrais chimiques. Céline Vaneeckhaute, Université Laval
  • – 14 h 15 : Réflexions sur les débouchés des matières résiduelles fertilisantes d’origine municipale : retour vers le futur. Denis Potvin, Institut de recherche et développement en agroenvironnement (IRDA)
  • – 14 h 45 : Commercialisation des sous-produits en milieu agricole. Simon Naylor, VIRIDIS environnement
  • – 15 h 15 : Pause santé et visite des exposants
  • – 15 h 45 : Panel sur la commercialisation des sous-produits avec :
  • Nicolas Juneau, MDDELCC
  • Paul Doyon, UPA
  • Daniel Deschênes, Englobe
  • Sonia Gagné, RECYC QUÉBEC
  • Céline Vaneeckhaute, Université Laval
  • Denis Potvin, IRDA
  • Simon Naylor, VIRIDIS
  • – 17 h 15 : Cocktail de réseautage

Téléchargez le programme

Tarifs

Membres : 125$
Non membres : 175$
Étudiants : 50 $

Pour inscription

Informations supplémentaires :

   

Soutenance de thèse de M. Franz Segovia Abanto

16 février 2018 9 h-12 h

Lieu : Pavillon Gene.-H.-Kruger, Salle 2320-2330

 

Résumé

Les matériaux composites sont constitués d’au moins deux matériaux dont les propriétés individuelles se combinent pour former un matériau hétérogène ayant des performances globales fortement améliorées. Parmi les types de matériaux composites, on retrouve les matériaux composites à structure sandwich, lesquels consistent en l’assemblage par collage ou soudure de deux revêtements ou peaux minces, faits d’un matériau rigide et lourd, sur un noyau épais et léger qui maintient leur écartement.

L’objectif général de ce projet de doctorat était de développer un matériau composite à base de bois laminé avec alliage d’aluminium en considérant différents critères de performance technique, économique et environnementale. Les objectifs spécifiques étaient de déterminer les propriétés physiques et mécaniques, d’estimer les coûts de production et de mesurer la performance environnementale des matériaux composites à structure sandwich. Finalement, des applications potentielles étaient évaluées en utilisant la recherche qualitative comme méthodologie.

À cette fin, des matériaux à structure sandwich ont été développés en utilisant quatre types de matériaux composites à base de bois comme noyau (cœur), alors que deux tôles d’alliage d’aluminium ont été utilisé comme peaux ou revêtements. Un polyuréthane adhésif a été utilisé pour coller les composants du matériau composite. Les résultats obtenus démontrent le potentiel des matériaux composites développés pour différentes applications grâce à leurs propriétés physiques et mécaniques, leurs faibles coûts de fabrication et leurs avantages environnementaux.

Informations supplémentaires :

Membres du jury

Président

M. Stéphane Roche
Université Laval, Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique

Examinateurs

M. Pierre Blanchet
Université Laval, Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique

M. Robert Beauregard
Université Laval, Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique

M. Costel Barbuta
FPInnovations

M. Alain Cloutier
Université Laval, Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique

M. François Robichaud
Forest Economic Advisors

M. Aziz Laghdir
SEREX