Événements

Soutenance de thèse de M. Antoine Cogulet

15 octobre 2018 13 h 30-17 h

Lieu : Salle 2320, Pavillon Gene-H.-Kruger

 

Résumé

Quatre axes de recherche ont été étudiés dans ce doctorat afin de répondre à un objectif global : avoir une meilleure compréhension des mécanismes de dégradation d'une enveloppe externe d'un bâtiment en bois.

Le premier axe a été imaginé dans le but d'élaborer de bonnes pratiques d'utilisation des méthodes de vieillissement. Les dégradations issues de quatre expositions ont été caractérisées par des analyses de spectroscopie infrarouge avec transformée de Fourier (IR-FT) et colorimétrie. Une interprétation originale des modifications de couleur observées sur les échantillons a permis de formuler des recommandations sur les bonnes pratiques d’utilisation de ces méthodes. De plus, ces connaissances ont permis de choisir les expositions les plus adaptées pour répondre aux questions scientifiques élaborées dans cette thèse.

Le deuxième axe de ce doctorat s'est porté sur l'étude fondamentale de la photodégradation d'un bois par l'utilisation de la spectroscopie Raman. La sensibilité de l'appareil à la fluorescence a permis d'identifier un nouveau mécanisme de dégradation de la lignine. La sensibilité des carbones α et β à la photodégradation a pu être mise en évidence ainsi que la résistance de la liaison carbone-carbone 5-5’.

Le troisième axe de ce projet s'est intéressé au développement d'une méthode prenant en compte les interactions pouvant exister entre photodégradation et dégradation biologique. Une échelle visuelle a été créée afin de suivre la colonisation d’échantillons de bois protégés avec un fini semi-translucide par deux moisissures. Il est apparu que la photodégradation favorise la colonisation de deux moisissures à tâches noirs. La présence de bulles dans le feuil de peinture a pu être mise en évidence à l’aide d’observations microscopiques. Après photodégradation ces bulles forment des zones de faible résistance entrainant la colonisation des moisissures. La photodégradation et la dégradation biologique entrainent une diminution de l’adhérence du fini.

Le dernier axe de ce projet de doctorat s'est intéressé à identifier le rôle de l’agent de coalescence, de la méthode d’application et d’une étape de sablage sur les propriétés du revêtement et sur la qualité et la morphologie du film. La capacité de la peinture à dégazer, le temps de séchage et la température minimale de formation de film (TMFF) ont été reliée aux propriétés de l’agent de coalescence. La brillance ainsi que la topographie de la surface de l’échantillon ont été ramenées à la qualité du fini.

Globalement, les résultats obtenus ont permis d'identifier des fragilités et la résistance d’un fini acrylique en fonction : (i) de sa formulation, (ii) de la qualité du feuil sec, (iii) et de son exposition au vieillissement. Il a été possible de répondre aux objectifs spécifiques déterminés dans ce doctorat par la réalisation des quatre axes de recherche. L'ensemble des informations obtenues a permis de mieux comprendre les mécanismes et les causes impliqués dans la perte de performance d'une protection d’enveloppe externe de bâtiment en bois.

Informations supplémentaires :

Membres du jury

Présidente

Mme Jacynthe Pouliot
Université Laval, Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique

Examinateurs

M. Pierre Blanchet
Université Laval, Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique

Mme Véronic Landry
Université Laval, Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique

M. Roger Hernandez
Université Laval, Faculté des sciences de l'agriculture et de l'alimentation

M. Paul Norris
FPInnovations

M. Christophe Belloncle
École supérieure du bois - Nantes (France)

Retrouvailles 2018

20 octobre 2018 17 h 30 au 18 septembre 2018

Lieu : Pavillon Gene-H.-Kruger, salle 2320-2330 et PEPS

Les Retrouvailles 2018 de l'Université Laval auront lieu le 20 octobre 2018 pour la Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique. Un cocktail a lieu au Pavillon Gene-H.-Kruger, salle 2320-2330 à 17h30. C'est une belle occasion pour retrouver les anciens de votre cohorte, de réseauter et de passer une soirée agréable. 

Informations supplémentaires :

Inscrivez-vous sans tarder.

Consultez les détails des Retrouvailles de la FFGG

Photo

La nature en ville : moteur pour les Objectifs de développement durable

23 octobre 2018 au 24 octobre 2018

Lieu : Amphithéatre Hydro-Québec du Pavillon Alphonse-Desjardins et salle 2320-2330 du Pavillon Gene-H. Kruger, Université Laval

Les 23 et 24 octobre 2018, l’Institut EDS organise son Université d’automne intitulée : La nature en ville : moteur pour les Objectifs de développement durable

L'Université d’automne s’intéressera à la biodiversité en milieu urbain et son lien avec les Objectifs de développement durable (ODD). Où en sommes-nous dans la mise en œuvre des ODD ? Quel est l’état des lieux de la biodiversité ? Quels sont les défis pour que la nature reprenne sa place en ville ? Et quelles sont les initiatives inspirantes à suivre ? Participez à cette activité qui s'inscrit dans notre démarche «Biodiver_Cité Québec 2018-2019».

Objectifs de la formation

  • Connaître l’état des lieux de la mise en œuvre des ODD à l’échelle globale et canadienne, en particulier la situation des ODD 14 et 15, sur la biodiversité terrestre et aquatique et les défis qu’elle soulève en terme d’action intersectorielle, disponibilité et accès aux données, participation citoyenne, planification et suivi
  • Se familiariser avec des initiatives gouvernementales et non gouvernementales existantes pour l’appropriation et la mise en œuvre des ODD à l’échelle régionale et urbaine 
  • Contribuer à identifier les opportunités existantes pour une mise en œuvre des ODD à Québec articulée autour de la biodiversité

Pour plus d'informations >>
Page Facebook >>

 

Informations supplémentaires :

Comité scientifique de l'événement

  • Geneviève Cloutier, professeure à l'École d'aménagement du territoire et de développement régional
  • Sophie Lavallée, professeure à la Faculté de droit
  • Alison Munson, professeure au Département de foresterie