Maîtrise en sciences du bois - recherche

Présentation du programme (45 crédits)

La maîtrise en sciences du bois permet de se spécialiser et de participer à la recherche de solutions et au développement de produits novateurs. Elle vous permettra de contribuer à l’optimisation du bois et des procédés de transformation, à l’ingénierie du bois, à l’amélioration des connaissances sur ses propriétés et à la création de nouveaux produits dans la perspective du développement durable.

  • Accès à des équipements de laboratoire à la fine pointe de la technologie et du génie du bois dans un pavillon écoénergétique en structure de bois.
  • Accès au Centre de recherche sur les matériaux renouvelables qui regroupe des chercheurs et des groupes de recherche de diverses institutions universitaires et industrielles reconnus de par le monde.
  • Formation pratique en laboratoire présente dans plusieurs cours optionnels.
  • Le Québec est un leader pour le développement et la production des produits à base de bois et à forte valeur ajoutée.

Déposez votre demande d’admission

Admissibilité

Grade et discipline

Le candidat détient un baccalauréat en sciences (par exemple : génie du bois, aménagement et environnement forestiers, génie civil, génie industriel, génie mécanique, chimie), ou un diplôme équivalent.

Moyenne

Le candidat a obtenu une moyenne de cheminement ou de diplomation égale ou supérieure à 2,8 sur 4,33, ou l'équivalent.

Scolarité préparatoire

La direction de programme peut imposer une scolarité préparatoire, si elle juge que la formation antérieure du candidat est insuffisante pour poursuivre ce programme.

La scolarité préparatoire n'est pas contributoire au programme et sera déterminée lors de l'analyse du dossier d'admission, s'il y a lieu.

Directeur de recherche

Avant de faire sa demande d'admission, le candidat doit avoir trouvé un directeur de recherche en prenant contact avec l'un des professeurs du programme.

Un candidat ne peut être admis au programme que si un professeur a accepté d'agir à titre de directeur de recherche et qu'il confirme son acceptation par écrit.

Exigences linguistiques

Même si la connaissance du français ou de l'anglais n'est pas une condition d'admission, la réussite de ce programme d'études est liée à la capacité de l'étudiant de lire et de comprendre des textes en français ou en anglais. L'étudiant qui ne maîtrise pas suffisamment ces langues pourrait éprouver des difficultés dans ses études. L'étudiant doit s'assurer d'avoir une bonne compréhension du français ou de l'anglais et, si nécessaire, prendre des mesures pour développer ses compétences linguistiques en cours de formation (par exemple, à l'École de langues de l'Université Laval). En cas de lacunes importantes, la direction de programme peut imposer des correctifs.

Connaissance du français

L'enseignement à l'Université Laval se fait en français. La maîtrise du français écrit et parlé est donc fortement recommandée.

Connaissance de l'anglais

Le candidat doit avoir une connaissance de l'anglais lui permettant de lire et de comprendre cette langue.

Documents à présenter dans la demande d'admission en plus des documents exigés par le Bureau du registraire

  • un curriculum vitae;
  • une lettre de motivation/intentions précisant le champ de recherche dans lequel le candidat entend se spécialiser (grandes lignes du thème d'études et de recherche qu'il pense pouvoir développer);
  • deux rapports d'appréciation;
  • une confirmation écrite du professeur qui agira à titre de directeur de recherche.

Sélection

Chaque candidature est étudiée par la direction de programme qui tient compte, dans son évaluation, de la préparation antérieure du candidat, de son dossier scolaire, de son aptitude à la recherche, de l'ensemble de son dossier, ainsi que de la disponibilité des ressources du département d'accueil.

Le fait de satisfaire aux exigences d'admission à un programme n'entraîne pas automatiquement l'admission d'un candidat. La direction de programme peut prononcer une offre d'admission définitive, conditionnelle ou encore refuser la candidature. Dans ce dernier cas, elle informe le candidat des raisons de son refus.

DATE LIMITE DE DÉPÔT

La date à respecter pour le dépôt d'une demande d'admission varie selon le profil des candidats. Toute l'information se trouve dans la section Admission

Activités de formation communes

Sciences du bois (12 crédits exigés)

CoursTitreCrédits exigés
MET-7900Méthodologie de la recherche scientifiqueCours disponible  distance3
Règle no 1 - 2 à 5 crédits parmi :
CoursTitreCrédits exigés
FOR-7100Rédaction scientifique3
SBO-6000Présentation de projet de maîtrise2
Règle no 2 - 4 à 7 crédits parmi :
CoursTitreCrédits exigés
BVG-7002Dispositifs expérimentaux3
CHM-7900Chimie des constituants végétaux II3
COM-6060Communication scientifiqueCours disponible  distance3
FOR-7044Analyse des données écologiques3
GCI-7030Introduction aux éléments finis3
MRK-7900Séminaire de marketing des produits forestiers3
SBO-7001Sujets spéciaux (sciences du bois)3
SBO-7002Sujets spéciaux (sciences du bois)4
SBO-7008Matériaux de fibres cellulosiques3
SBO-7011Mécanique du bois avancée3
SBO-7013Sujets spéciaux (sciences du bois)1
SBO-7015Sécurité incendie dans les bâtiments3
SBO-7020Anatomie et structure du bois3
SBO-7070Enveloppe du bâtiment3
SBO-7700École d'été en caractérisation des matériaux biosourcés et de la biomasse3

Recherche

CoursTitreCrédits exigés
SBO-6811Activité de recherche - mémoire 17
SBO-6812Activité de recherche - mémoire 28
SBO-6813Activité de recherche - mémoire 39
SBO-6814Activité de recherche - mémoire 49

Recherche

Vous étudierez dans un des plus importants noyaux de recherche en transformation du bois au Canada et dans un environnement dynamique.

Ce programme a pour objectif de vous amener à un niveau élevé de connaissances et de vous initier à la recherche dans l’un des champs des sciences du bois :

Connaissance des propriétés fondamentales de la matière ligneuse

  • Phénomènes de sorption et de mouvement de l'humidité dans le bois.
  • Évaluation non destructive de la qualité du bois et de ses dérivés et relations avec les divers facteurs de croissance de l'arbre.
  • Effet du temps (rhéologie), de l'humidité et de la température sur les propriétés mécaniques du bois et de ses dérivés.
  • Propriétés chimiques des constituants primaires et secondaires du bois et de l'écorce et propriétés de surface. Biodégradation du bois.
  • Relations entre l'anatomie du bois et les mouvements de l'humidité.

Transformation mécanique, chimique et biologique de la matière ligneuse

  • Techniques d'usinage, de séchage et de classement des bois à croissance rapide.
  • Automatisation et informatisation des procédés de débitage et de séchage.
  • Techniques de transformation chimique de la matière ligneuse. Chimie des adhésifs.
  • Amélioration de la fabrication des panneaux agglomérés et des autres composites bois-polymères.

Utilisation actuelle et potentielle de la ressource dans la perspective d'une économie concurrentielle

  • Économie et marketing des produits forestiers.
  • Utilisation de la lignine et des constituants secondaires du bois et de l'écorce.
  • Développement de produits et procédés pour les produits en bois d'ingénierie structuraux et d'apparence.
  • Modèles d'affaires et analyse de la position concurrentielle des entreprises forestières.

La Faculté possède une infrastructure de recherche exceptionnelle, un bâtiment vert conçu en bois d'ingénierie et abritant des équipements de laboratoire à la fine pointe de la technologie et du génie du bois, bâtiment conçu selon des principes écologiques et mettant en valeur différentes utilisations du bois d'ingénierie.

Le Centre de recherche sur les matériaux renouvelables regroupe des chercheurs et des groupes de recherche de diverses institutions universitaires et industrielles reconnus de par le monde. Les étudiants ont accès à de nombreuses bourses et collaborent à plusieurs projets de recherche subventionnés.

En savoir plus sur la recherche

Travaux pratiques

En plus de toutes les analyses et tests en laboratoire que vous aurez à faire dans le cadre de votre recherche, vous aurez le choix parmi plusieurs cours à option dont certains comportent des laboratoires pratiques permettant de mettre en application les connaissances vues en classe.

Le Québec est un leader pour le développement et la production des produits à forte valeur ajoutée en deuxième et troisième transformation du bois. La recherche et l'amélioration des produits du bois est donc un domaine en constante évolution et nos finissants sont très recherchés.

Employeurs potentiels

  • Centres de recherche publics ou privés
  • Universités
  • Industries
  • Firmes de génie-conseil
  • Organismes de promotion des produits du bois
  • Gouvernements provinciaux et fédéraux

En savoir plus sur les carrières

Cassandra Lafond, étudiante à la maîtrise en sciences du bois

Après avoir complété un baccalauréat en génie du bois, j’ai décidé de poursuivre mes études aux cycles supérieurs en effectuant une maîtrise en sciences du bois avec mémoire à l’Université Laval. Ayant étudié dans un programme coopératif, j’ai eu la chance lors de mon parcours au premier cycle d’aller explorer divers domaines d’emplois possibles pour l’ingénieur du bois. C’est ainsi que mon intérêt pour la recherche et le développement de produits utiles à l’industrie s’est manifesté.

J’ai choisi de faire une maîtrise afin de me spécialiser dans ce domaine et également élargir mes connaissances dans la science des matériaux et la construction non résidentielle en bois. De plus, mon projet fait partie de la chaire industrielle de recherche sur la construction écoresponsable en bois (CIRCERB), ce qui me permet d’être en collaboration avec des partenaires industriels comme FPInnovations et d’aller effectuer une partie de mes travaux dans leurs laboratoires.

La motivation d’effectuer un projet de maîtrise est pour moi le désir de développer un produit structural innovateur permettant de promouvoir le bois dans les constructions de plusieurs étages, là où son utilisation est encore minime. La vie d’étudiante-chercheure au département des sciences du bois et de la forêt est agréable par la proximité entre les étudiants et les professeurs. De plus, les laboratoires permettent l’utilisation d’équipements modernes avec un soutien présent de la part des techniciens.

Également, ma maîtrise me permettra d’expérimenter la recherche à la méthode française puisque j’aurai l’opportunité d’aller effectuer un stage à l’Université de Bordeaux, l’institut d’attache de mon codirecteur de recherche.

Voir d’autres témoignages

 

Pour information générale

Véronique Audet
Responsable de promotion et d'information sur les études

Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique
Pavillon Abitibi-Price, Local 1250-F

1-418 656-7776
1-877 606-1122 poste 7776
info@ffgg.ulaval.ca