Baccalauréat coopératif en opérations forestières

Présentation du programme (4 ans – 120 crédits)

Le baccalauréat coopératif en opérations forestières donne accès à la profession d’ingénieur forestier. Cette formation vous préparera à gérer les différents travaux en forêt tels que le reboisement, les éclaircies, la récolte, la construction des chemins, le transport, l’approvisionnement des usines et la gestion des entreprises forestières. Vous serez apte à superviser des équipes de travail, à planifier des budgets, à veiller à la santé et à la sécurité des travailleurs, à assurer le respect des normes environnementales et à mener à bien des projets en opérations forestières.

  • Programme coopératif (alternance travail-études) : 3 à 4 stages rémunérés et crédités
  • Accès à l’Ordre des ingénieurs forestiers du Québec
  • Plus de départs que de nouvelles recrues au sein de la profession d'ingénieur forestier, ce qui garantit d’excellentes perspectives d’emploi
  • Formation pratique très présente sur le terrain
  • Possibilité de réaliser un projet de stage international et interculturel en foresterie, environnement ou milieu autochtone admissible aux bourses de mobilité du Bureau international
  • Profils international, entrepreneurial ou distinction
  • Agréé par le Bureau canadien d’agrément en foresterie (BCAF)

Vous acquerrez les compétences qui vous permettront d’améliorer les procédés, les systèmes, les méthodes et les techniques dans le domaine du génie forestier. Votre formation reposera sur les sciences forestières, le génie, la gestion de projet et l’organisation du travail.

Déposez votre demande d’admission

Pour connaître les exigences d'admission, choisir l'onglet correspondant à votre situation.
En savoir plus sur les études universitaires au Québec

Travaux pratiques en opérations forestières

Dans nos programmes, une attention particulière est portée à la formation pratique et aux stages. Plusieurs cours incluent des laboratoires pratiques et des sorties, et certains comportent une à deux semaines en milieu forestier. Vous mettrez, entre autres, en application vos connaissances à la Forêt Montmorency, la plus grande forêt d’enseignement et de recherche au monde.

Exemple de cours de formation pratique

Stages coopératif en opérations forestières

Vous effectuerez de trois à quatre stages rémunérés en alternance avec vos sessions d’études, et ce, dès la fin de votre première année. Vous aurez ainsi l’occasion d’acquérir tout au long de vos études une expérience pratique et enrichissante. Ces stages vous permettront d’établir votre réseau professionnel et faciliteront votre entrée sur le marché du travail à la fin de vos études. Ils sont admissibles aux 32 semaines de stage nécessaires pour accéder à l’Ordre des ingénieurs forestiers du Québec.

Ce programme est agréé par l’Association canadienne de l’enseignement coopératif (ACDEC).

Apprenez-en plus sur les stages en foresterie.

Carrière en génie forestier - opérations forestières

Avec le baccalauréat coopératif en opérations forestières, vous pourrez accéder à la profession d’ingénieur forestier. Vous travaillez à la planification et à la supervision des différents travaux forestiers pour un aménagement durable des forêts. Sur le terrain, vous serez au cœur de l’action en dirigeant la mise en œuvre des plans forestiers. Vous deviendrez un gestionnaire qui tiendra compte à la fois des ressources, des travailleurs, de l’environnement et du contexte financier. Vous serez à l’affût des nouvelles technologies et vous aurez le souci constant de l’amélioration.

Exemples de tâches

Planification et supervision des opérations forestières

  • Gérer différents travaux en forêt : reboisement, éclaircies, récolte, construction des chemins, transport, approvisionnement des usines, etc. 
  • Préparer les devis techniques (normes de qualité, valeur des travaux), le calendrier de production et établir les taux d’exécution des travaux. 
  • Établir les besoins en main-d’oeuvre aux fins de la récolte et du transport de la matière ligneuse ainsi que de la réalisation des travaux sylvicoles. 
  • Produire les rapports liés à la planification des mandats de récolte. 

Gestion, administration et approvisionnements

  • Analyser et évaluer les approvisionnements et les inventaires de matière ligneuse. 
  • Travailler de concert avec le service des approvisionnements de l’usine. 
  • Préparer les devis, les cahiers de charges, les budgets et surveiller les travaux. 
  • Développer des relations d’affaires avec les producteurs, transformateurs et clients manufacturiers. 
  • Négocier les contrats et les ententes avec les fournisseurs. 

Supervision, optimisation et gestion des ressources humaines

  • Planifier, superviser et contrôler le travail des employés sous sa responsabilité. 
  • Engager et former les entrepreneurs et le personnel. 
  • Évaluer la performance des entrepreneurs sous contrat et intervenir pour apporter des solutions aux problèmes rencontrés, négocier des arrangements ou exiger des changements. 
  • Fournir un rôle-conseil dans la résolution de problèmes en portant une attention particulière à la qualité, aux échéanciers, à la santé et la sécurité au travail et à l’environnement. 
  • Établir les calendriers de production et les méthodes de travail. 
  • Assurer la gestion du rendement de ses employés et de l’atteinte des objectifs de performance opérationnels pour l’ensemble de son équipe. 

Réglementation et santé et sécurité au travail

  • Veiller au respect de la réglementation environnementale ainsi qu’au respect des règlements de santé et de sécurité au travail. 
  • Animer et coordonner les comités de formation et de santé et sécurité au travail. 
  • Faire le lien entre le gouvernement et les opérations forestières pour s’assurer que les travaux respectent les balises permises. 

Cartographie forestière et géomatique

  • Concevoir et produire des cartes thématiques et transférer des données GPS. 
  • Effectuer de la photo-interprétation. 
  • Favoriser l’implantation des nouvelles technologies de gestion de la production (ordinateurs embarqués, automatisation). 
  • Contribuer à la collecte, au traitement et à l’affichage des données de productivité des équipements.

Compétences et qualités recherchées

  • Aptitudes à collaborer avec différentes personnes, capacité à travailler en équipe
  • Autonomie
  • Habiletés de communication tant à l’oral qu’à l’écrit
  • Bilinguisme, français et anglais
  • Mobilisateur et habileté en leadership
  • Bonnes capacités d’organisation et de planification
  • Sens de l’initiative
  • Capacité d’adaptation
  • Capacité à composer avec le stress

Exemples de titres d'emploi

  • Ingénieur forestier
  • Superviseur des opérations forestières
  • Directeur des opérations
  • Surintendant des opérations forestières
  • Coordonnateur en foresterie

Employeurs potentiels

  • Entreprises et coopératives forestières
  • Firmes de consultants et de génie-conseil
  • Organismes de gestion de la forêt privée
  • Milieux gouvernementaux et municipaux
  • Milieu de la recherche

Perspectives d’emploi

L’Ordre des ingénieurs forestiers du Québec estime qu’il y a actuellement plus de départs que de nouvelles recrues au sein de la profession, ce qui garantit d’excellentes perspectives d’emploi.

Salaire annuel moyen

Le salaire moyen en début de carrière est de 50 300 $ (0 à 5 ans d’expérience) et de 79 200 $ pour l’ensemble des ingénieurs forestiers diplômés en opérations forestières (Enquête salariale OIFQ-2012).

L'enquête salariale 2016 réalisée par le Réseau des ingénieurs du Québec présente une moyenne salariale pour les ingénieurs forestiers de 87 159$ et une rémunération directe de 91 908$. (Enquête sur la rémunération des professionnels en génie du Québec 2016, Réseau IQ)

Apprenez-en plus sur les perspectives de carrière de l'ingénieur forestier.

Catherine Bouchard, ingénieure forestière et diplômée du baccalauréat coopératif en opérations forestières

Mon intérêt pour la forêt a toujours été présent, que ce soit grâce aux fins de semaine au chalet familial, à l’amour de la nature qui anime mon père, aux séjours dans les parcs nationaux des États-Unis ou encore aux rocheuses de l’Ouest canadien. Par contre, je n’avais jamais envisagé d’en faire une carrière. Lorsque j’étais sur le point de terminer mon premier baccalauréat, j’ai réalisé que je ne serais pas heureuse dans un métier exigent de moi de travailler dans un bureau jour après jours. J’ai ainsi recherché un domaine d’étude qui pourrait me permettre de relever des défis quotidiennement et qui ne serait pas routinier. Je suis tombée, presque par hasard, sur le métier d’ingénieure forestière.

Le programme d’opérations forestières est de type coopératif et permet donc de réaliser trois stages obligatoires. Ma passion s’est révélée dès mon premier stage en forêt. Auparavant, il m’apparaissait impossible de se lever à chaque matin avec l’envie d’aller travailler. Maintenant, je sais que j’avais tort. Se lever avec le soleil, travailler dehors, gérer des travailleurs dans un contexte économique stimulant et avoir à cœur la pérennité de la forêt sont quelques raisons pour lesquelles j’aime mon métier. J’ai adoré mon expérience de stage au sein d’une coopérative forestière et j’ai maintenant la chance de travailler pour ce type d’organisation en tant qu’ingénieure forestière. Le travail d’équipe et le sentiment d’appartenance qu’on y développe sont des valeurs très importantes à mes yeux.

Consultez d’autres témoignages d'étudiants en foresterie

 

Pour information générale

Véronique Audet
Responsable de promotion et d'information sur les études

Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique
Pavillon Abitibi-Price, Local 1250-F

1-418 656-7776
1-877 606-1122 poste 7776
info@ffgg.ulaval.ca