Maude Flamand-Hubert

Maude Flamand-Hubert

Professeure adjointe

Coordonnées

Département des sciences du bois et de la forêt
Pavillon Abitibi-Price, bureau 2145-E
2405, rue de la Terrasse
Université Laval
Québec (Québec) G1V 0A6
Téléphone: (418) 656-2131 poste 416435
Télécopieur: (418) 656-5262
maude.flamand-hubert@sbf.ulaval.ca

Formation

  • Stagiaire postdoctorale, 2017-2018, Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR), Centre interuniversitaire d’études québécoises (CIEQ)
  • Ph.D. en développement régional, 2017, Université du Québec à Rimouski (UQAR) 
  • Doctorat en histoire moderne et contemporaine, 2017, Université Paris IV-Sorbonne
  • Maîtrise en Développement régional, 2010, Université du Québec à Rimouski (UQAR)
  • Baccalauréat en Histoire, 2007, Université du Québec à Rimouski (UQAR)

Enseignement

1er cycle

  • FOR-4030 Aménagement des forêts privées

2e et 3e cycle

  • FOR-7030 Aménagement des forêts privées

Champs d'expertise

  • Politiques publiques
  • Représentations de la forêt et des milieux forestiers
  • Histoire forestière, régionale et environnementale
  • Développement territorial et organisation du territoire
  • Québec, XIXe-XXe siècle
  • Rapport homme-nature

Projets de recherche

À venir

Étudiant(e)s à la maîtrise

À venir

Étudiant(e)s au doctorat

À venir

Publications sélectionnées

  1. Flamand-Hubert, M. et N. Lewis (sous presse). « Penser l’ambiguïté de la conservation des forêts : l’action publique en matière de gestion forestière québécoise au cours du 20e siècle » dans D. Busca et N. Lewis. Gouvernement des ressources. Québec, Les Presses de l’Université Laval.
  2. Flamand-Hubert, M. (2018). « Économie, science et imaginaire : “construction” de la forêt québécoise au tournant du XXe siècle » dans L. Coumel, R. Morrera et A. Vrignon, Pouvoir(s) et environnement. Rennes, Presses universitaires de Rennes, p. 145-157.
  3. Flamand-Hubert, M. et N. Lewis (2017). « Quand la connaissance détruit l’illusion : la réappropriation symbolique du territoire comme nouvelle forme de pouvoir (1920-1930) » dans H. Bérubé et S. Savard. Pouvoir et territoire au Québec depuis 1850. Montréal, Septentrion :  224-264.
  4. Flamand-Hubert, M. (2015). « “L’homme en face d’une nature qui le repousse” : forêt et territoire dans la littérature de la première moitié du XXe siècle », Revue d’histoire de l’Amérique française, vol. 68, no 3-4, p. 301-324.
  5. Lewis, N. et M. Flamand-Hubert (2013). « Entre les intentions et la mise en œuvre, la non-évidence d'une gestion forestière qui conjugue forêt et société » dans C. Farcy, Y. Poss et J.-L. Perron. Forêts et foresterie : mutations et décloisonnements. Paris, Éditions L’Harmattan :  49-66.
  6. Flamand-Hubert, M. (2013). « La territorialité de l’histoire : une étude de cas dans le Bas-Saint-Laurent », Les Cahiers de géographie du Québec, vol. 57, no 160, p. 69-86.
  7. Flamand-Hubert, M. (2012). « Louis Bertrand à L’Isle-Verte (1811-1871) : Propriété foncière et exploitation des ressources », Presses de l’Université du Québec.
     
Expertises

Champs d'expertise

  • Politiques publiques
  • Représentations de la forêt et des milieux forestiers
  • Histoire forestière, régionale et environnementale
  • Développement territorial et organisation du territoire
  • Québec, XIXe-XXe siècle
  • Rapport homme-nature
Projets de recherche

Projets de recherche

À venir

Étudiants

Étudiant(e)s à la maîtrise

À venir

Étudiant(e)s au doctorat

À venir

Publications

Publications sélectionnées

  1. Flamand-Hubert, M. et N. Lewis (sous presse). « Penser l’ambiguïté de la conservation des forêts : l’action publique en matière de gestion forestière québécoise au cours du 20e siècle » dans D. Busca et N. Lewis. Gouvernement des ressources. Québec, Les Presses de l’Université Laval.
  2. Flamand-Hubert, M. (2018). « Économie, science et imaginaire : “construction” de la forêt québécoise au tournant du XXe siècle » dans L. Coumel, R. Morrera et A. Vrignon, Pouvoir(s) et environnement. Rennes, Presses universitaires de Rennes, p. 145-157.
  3. Flamand-Hubert, M. et N. Lewis (2017). « Quand la connaissance détruit l’illusion : la réappropriation symbolique du territoire comme nouvelle forme de pouvoir (1920-1930) » dans H. Bérubé et S. Savard. Pouvoir et territoire au Québec depuis 1850. Montréal, Septentrion :  224-264.
  4. Flamand-Hubert, M. (2015). « “L’homme en face d’une nature qui le repousse” : forêt et territoire dans la littérature de la première moitié du XXe siècle », Revue d’histoire de l’Amérique française, vol. 68, no 3-4, p. 301-324.
  5. Lewis, N. et M. Flamand-Hubert (2013). « Entre les intentions et la mise en œuvre, la non-évidence d'une gestion forestière qui conjugue forêt et société » dans C. Farcy, Y. Poss et J.-L. Perron. Forêts et foresterie : mutations et décloisonnements. Paris, Éditions L’Harmattan :  49-66.
  6. Flamand-Hubert, M. (2013). « La territorialité de l’histoire : une étude de cas dans le Bas-Saint-Laurent », Les Cahiers de géographie du Québec, vol. 57, no 160, p. 69-86.
  7. Flamand-Hubert, M. (2012). « Louis Bertrand à L’Isle-Verte (1811-1871) : Propriété foncière et exploitation des ressources », Presses de l’Université du Québec.
     

Associations, ordres professionnels et comités

  • Nouvelle initiative canadienne en histoire environnementale / Network in Canadian History and Environment (NiCHE)
  • Centre de recherche sur le développement territorial (CRDT)
  • Centre interuniversitaire d’études québécoises (CIÉQ)
  • Institut d’histoire de l’Amérique française (IHAF)
  • Société historique du Canada /Canadian Historical Society (CHA-SHC)